2022/09  Mse en ligne

Mise à jour du 2022/09/13  :  Choix de la précision des tracés (donc du nombre de pointsdans les fichiers CSV et SVG)

 Mise à jour du 2022/10/04  :   Subdivision des heures, codage par modules

 Mise à jour du 2022/10/23  :    Cadrans analemmatiques

 Mise à jour du 2022/11/07  :    Cadrans d'exemple

 Mise à jour du 2022/11/30  :    Interface, exports CSV et HTML

 Mise à jour du 2023/03/15  :    Cadrans calculés par Ray-tracing

 Mise à jour du 2023/04/16:      Cadrans définis par une surface paramérée du type z=f(x,y)

 Mise à jour du 2023/04/25:      Menus auto, style triangulaire ou trapezoïdal

 Mise à jour du 2023/08/13:      Correction bug cadrans polaires

Mise à jour du 2023/09/08:      Heures planétaires

Mise à jour du 2024/02/05:      Cadrans polyédriques - Cadrans analemmatiques à projection centrale

070224
menu "Sundial time"
gestion des portions de tracés en dehors du cadran
gestion des années bissextiles
creation repertoire ./images

160224
Exemple: Tour des Vents
Arcs zodiacaux 
Cercles polaires
Correction bug style polaire

210224
memorisation de;
- la position de la camera
- la vitesse de rotation du soleil
voie lactée en fond d'écran (sur option)
- correction bug sortie CSV polyedres

270224 
-cercles: equatorial et ecliptique
-point vernal
-exemple: maquette Yvon Massé (cadran analemmatique avec retrogradation de l'ombre)

 

La version Windows du logiciel de cadrans solaires : « Cadsol » est disponible sur SourceForge, il y a actuellement 30 à 40 téléchargements par mois. Ce n’est pas négligeable, mais c’est quand même peu satisfaisant. Probablement pour les raisons suivantes :

  • il faut télécharger le setup, le lancer , puis passer outre aux avertissements signalant que le programme n’est pas validé par une autorité de certification, ce qui peut être inquiétant pour l’utilisateur. Sans compter que Windows et MacOs deviennent de plus en plus restrictifs pour l’installation de logiciels libres.
  • le programme ne s’exécute nativement que sous Windows. PlayOnLinux et PlayOnMac ne donnent pas entièrement satisfaction. Et leur utilisation est assez complexe.
  • le compilateur (Delphi) utilisé n’est pas libre de droits, c'est une version gratuite qui peut ne plus exister du jour au lendemain. De plus il est bien moins répandu qu’il y a 25 ans.
  • la bibliothèque graphique utilisée (GLScene) est open source, mais elle commence aussi à vieillir.

Le logiciel a été repris avec les techniques et les outils actuels :

  • mise en ligne du logiciel sur un serveur web : CadsolOnLine, rien à télécharger, rien à installer, pas de connexion ni de mot de passe, il suffit d’avoir l’adresse du serveur.
  • le programme est écrit en JavasScript. Ce langage de programmation est open-source. C’est un langage objet, évènementiel, non typé, bien normalisé depuis 2019 (par l’ECMA) . C’est un peu verbeux, moins strict que le pascal ou le C, mais on s’y habitue. L’interpréteur est disponible nativement sur tous les navigateurs modernes (Chrome, Firefox, Safari, Opera ..), sur tous les système d’exploitation actuels (Windows, Linux, Mac, Android, IOS …) et tous les types de terminaux (ordinateur de bureau, portables, tablettes, téléphones… ), Des outils de développement sont disponibles facilement et gratuitement.
  • le code source est immédiatement disponible dans le navigateur. Il suffit de faire un clic droit avec la souris.
  • les navigateurs réalisent des traductions automatiques dans toutes les langues.

 

Les bibliothèques logicielles JavaScript utilisées par CadsolOnLine sont elles aussi open-source et libre de droits :

  • THREE3D : pour l’affichage en 3D, les animations, la gestion des ombres et des lumières, l’import et l’export des fichiers numériques, 3D et 2D...
  • Astronomia : pour tout ce qui est calcul astronomique (déclinaison du soleil, équation du temps..etc..) Cette bibliothèque est une traduction en JavaScript de l’ouvrage bien connu de Jean Meeus : Astronomical Algorithms (Jean Meeus était membre de la SAF),
  • L’API lil-dat.GUI : pour l’interface graphique utilisateur.

Tout ce code source est disponible sur gitHub dans un répertoire  en libre accès, avec toutes les fonctionnalités habituelles (chargement et sauvegardes des versions, création de branches, de forks...etc)

L'objectif, à plus ou moins long terme, est de constituer une communauté de développeurs, testeurs, validateurs et utilisateurs, volontaires pour participer à la création et l’amélioration d’un logiciel open-source, libre de droits, gratuit, facile d’accès et ouvert à tous : amateurs de cadrans solaires, cadranniers, enseignants, animateurs de club d’astronomie ...etc…

Il n’y a rien à gagner, sinon l’honneur de participer à un projet culturel et pédagogique, en adhérant aux principes du logiciel libre.

Quelques outils sont en place. Il reste beaucoup de travail à faire.

La version actuelle  de CadsolOnLine  montre ce qu’il possible de réaliser. Il reste à :

  •  coder pour d’autres types de cadrans : de hauteur, d’azimut...etc…
  •  tester, valider, documenter le code…
  •  écrire un guide pour les utilisateurs novices en gnomonique
  •  mettre en place un forum des utilisateurs

...etc

Jean-luc Astre

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.